Signature de la convention avec le musée national des arts asiatiques – Guimet

Imprimer

Au cœur du Palais dos Santos à Lisbonne (actuel siège de l’Ambassade de France au Portugal) se trouve une salle tout à fait exceptionnelle et pourtant largement méconnue du public. Cette salle dite « salle des porcelaines » doit son nom au décor de son plafond, intégralement composé de pièces de porcelaines chinoises (soit environ 280 pièces). Cette collection unique en son genre, est un témoin matériel majeur de l’histoire de la production de céramiques en Chine entre les débuts du XVIe siècle et la fin du XVIIIe siècle et de sa rapide exportation vers l’Europe.

 

Elle constitue par ailleurs le plus grand et l’un des premiers ensembles homogène de porcelaines chinoises importées de manière si précoce en Europe. A lui seul, ce décor est une préfiguration des grandes routes commerciales établies par la suite entre la Chine et l’Europe et promises à un grand essor.

 

Conscient de l’intérêt de ce témoignage précieux, le Musée national des arts asiatiques – Guimet souhaitait depuis plusieurs années concevoir et mettre en place un projet à partir de cet ensemble. Une volonté qui n’avait pu être mise en œuvre faute de moyens financiers.

 

Ce projet, porté et piloté par le Musée national des arts asiatiques – Guimet, est entièrement financé par la Fondation d’Entreprise Michelin très sensible aux thématiques abordées par le projet et aux valeurs qu’il véhicule.

 

Le projet, planifié sur trois ans, comporte trois axes majeurs :

  • Une exposition itinérante, dont le cœur consiste en la numérisation 360° grandeur nature du plafond de la « Salle des porcelaines».
  • Des travaux de recherche menés en parallèle de l’exposition.
  • Une campagne photographique de l’ensemble des pièces sera réalisée et publiée en ligne via la base numérique Grandidier.
michelin-9

Restez connecté aux actualités de la Fondation d'Entreprise Michelin via les réseaux sociaux