ADIE : Soutien à la « mobilité pour l’emploi » pour des personnes en situation de précarité économique

Imprimer
Adie

L’Adie est une association créée en 1989 par Maria Nowak et reconnue d’utilité publique. Elle défend l’idée que chacun peut entreprendre, même sans capital, même sans diplôme, s’il a accès au crédit et à un accompagnement professionnel, personnalisé, fondé sur la confiance, la solidarité et la responsabilité. Contre le gâchis des talents, l’Adie plaide en faveur de la reconnaissance de la création d’entreprise comme vecteur d’inclusion sociale.

Selon une enquête Elabe réalisée par le laboratoire de mobilité inclusive en janvier 2017, près d’un Français sur quatre déclare avoir déjà renoncé à un travail ou à une formation faute de moyen de transport pour se déplacer (48% pour les jeunes et 54% pour les personnes les plus fragiles économiquement).

Par ailleurs, pour 53% des Français, d’après la dernière étude Elabe de mai 2018, un coût de transport moins cher (essence, tickets de transport, assurance) améliorerait leur mobilité au quotidien.

Pour cette raison l’Adie répond aux besoins de mobilité des personnes en situation de précarité économique en leur permettant d’accéder à un financement, à travers un microcrédit personnel et professionnel, pour l’achat d’un véhicule ou sa réparation, pour passer le code et le permis de conduire ou pour un stage de récupération de points.

L’objectif pour le bénéficiaire est de maintenir ou d’accéder à un emploi ou de créer son entreprise.

Ce projet de « Mobilité pour l’emploi » de l’Adie soutenu par la Fondation d’Entreprise Michelin vise à aider 30 personnes par an, soit 90 personnes au total, le projet se déroulant sur trois ans.
Il sera déployé sur les trois villes suivantes : Vannes, Golbey et Troyes.

 

 

Alice fondatrice d'une épicerie ambulante, Moussa chauffeur privé et Nourou responsable auto-école

Découvrez aussi

michelin-9

Restez connecté aux actualités de la Fondation d'Entreprise Michelin via les réseaux sociaux